Géodiversité.NET pour l'enseignement ?

De Geodiversite.net : géosciences, cartographie et multimédia.

Géodiversité.NET. C'est quoi ?

Géodiversité.NET est un site web de partage de médias géolocalisés sur le thème des "cailloux". Une médiathèque collaborative que l'internaute, le curieux de nature, peut utiliser pour apprendre et/ou partager des connaissances sur la géologie de nos territoires, l'origine des roches, leur évolution, le façonnement des paysages, etc. mais aussi d'aborder les usages de celles-ci.

L'information peut prendre différentes formes : des photos commentées, des vidéos, des sons, des cartes intéractives. Il peut s'agir de plusieurs photos présentant un affleurement à différentes échelles, d'un croquis, d'un schéma interprétatif, d'une carte géologique simplifiée, d'une carte dynamique de l'activité sismique d'une région, d'une vidéo d'expérience analogique en laboratoire, d'une vidéo de lecture de paysage, de l'interview d'un chercheur qui présente la géologie d'un territoire, de l'interview d'un chauffournier, d'un ancien carrier, mineur, etc. Ces médias sont élaborés et proposés par les contributeurs eux-mêmes. Une fois sur le site, les informations ne sont pas figées et peuvent être améliorées, enrichies par la communauté de contributeurs. Les milliers de médias sont géolocalisés, classés, indéxés, catégorisés, liés les uns aux autres par des mots clés. Un travail qui s'effectue au fur et à mesure par les contributeurs. Ce travail est nécessaire et augmente la lisibilité des médias lors des recherches. L'internaute peut ainsi retrouver dans la médiathèque, les médias "proches" de chez lui, ceux relatifs au "volcanisme" à la "sédimentation", ceux qui exposent des "granites", des "grès", des "calcaires", etc.

Géodiversité.NET est un outil intéressant pour les acteurs éducatifs. Il est tout d'abord une mine d'informations géoscientifiques libres et réutilisables (documents sous licence libre Creative Commons). Les médias et les commentaires associés peuvent donc être réutilisés dans un autre cadre : servir à illustrer des présentations, des cours, des expositions, des livres,... Mais il est aussi un bon outil d'appropriation de la thématique et de la démarche scientifique. Les apprenants peuvent ainsi être "moteurs" dans la production de contenu : être capables de comprendre et restituer une information scientifique juste et de la partager à la communauté.

Plus largement, que ce soit dans un cadre scolaire ou grand public, il est possible d'organiser une sortie géologique le matin, encadrée par un spécialiste durant laquelle les participants collectent de l'information (des photos, des sons, des vidéos, des croquis...) et une restitution multimédia l'après-midi dans un cyber café, un centre multimédia. Les informations collectées sont traitées et mises en ligne sur le site web. Les participants deviennent alors producteurs de contenu. Contenu modeste, mais contenu tout de même. C'est une manière d'encourager l'écriture et le partage de connaissances. "J'apprends, je partage" : voila un exercice formateur et responsabilisant. La restitution se poursuit à distance, toujours encadrée par le médiateur. Le contenu posté, publié est relu et contrôlé pendant et après la mise en ligne. Il peut être amélioré, enrichi, indexé par la communauté.

Géodiversité.NET invite donc les internautes à aller se balader dehors, voir les roches là où elles sont (sur le terrain ou au sein d'une collection). C'est l' un des objectifs fondamentaux du projet. C'est une phase majeure dans l'acte de sensibilisation.

Techniquement, le site est propulsé par un logiciel libre de gestion de contenu : SPIP. A ce module principal sont greffées diverses autres fonctionnalités, et notamment un système de géolocalisation de médias. Cet outil est réutilisable par toutes structures ou individus. C'est le propre des logiciels libres. Trois projets l'utilisent déjà : LesTaxinomes.org, un site d'inventaire de la biodiversité et TrekTIC.org, balades patrimoniales géolocalisables et balado-diffusées, deux projets portés par des associations d'éducation populaire (Petits Débrouillards Bretagne et Aquitaine) et un autre projet, Mission Peluches, porté par le service de médiation scientifique de l'université de Montpellier 2. Et d'autres structures ont manifesté leur vif intérêt.

Des applications pour les téléphones mobiles permetteront (en 2013) d'accéder au contenu sur le terrain, d'aller voir les objets géologiques grâce aux fonctionnalités de géolocalisation (GPS). Mais aussi de publier directement du contenu avec l'appareil (une photo et son commentaire par exemple) ! Géodiversité.NET est un outil collaboratif au service du savoir et de la production de biens communs, un outil de médiation complémentaire dans le domaine des géosciences.

Il ne reste plus qu'à faire le pas et tenter cette nouvelle expérience.